Barbie

Barbie toujours dans la tourmente

Mattel a publié ses résultats du 3ème trimestre 2018.

Même si l’impact de la faillite Toys’R Us a été minimisé, Mattel peine à trouver un second souffle.

En Europe, les ventes baissent de 11% pour Barbie.

Naturellement, vous avez du le remarquer par la maigre offre en hypermarchés sans parler de ma difficulté à me faire livrer.

 

Mattel à un plan d’attaque ! 

Restaurer la rentabilité en « reformant des opérations » (terme très vague) semble vouloir dire restructuration salariale en mesures de sauvetage (comme effectuées dernièrement).

Regagner le sommet en développant les marques phares comme Barbie ? On attend que ça !

La position finale dans l’organigramme du commerce en ligne et de détail par la valorisation de la propriété intellectuelle ne me laisse présager rien de bon. A mon sens, il faut urgemment retravailler la base Barbie (les enfants et les collectionneurs) qui s’éloignent petit à petit par manque d’intérêt envers une marque qui joue la facilité commerciale.

Partager/Share :
Share