La Grande Récré : on siffle la fin

La Grande Récré, numéro deux de la distribution de jouets en France, va se placer en cessation de paiement n’ayant pas réussi à convaincre les banques de renouveler ses lignes de crédit.

La situation s’avère donc incertaine pour les 400 magasins dans le monde, 2 500 collaborateurs directs et 100 franchisés.

Fondé en 1977 par Maurice Grunberg, le groupe français Ludendo détenu à 62% par la holding familiale de son président Jean-Michel Grunberg avait pourtant annoncé en décembre l’ouverture de son capital « afin de trouver un nouvel actionnaire majoritaire ».

En vain, comme tout magasin « physique » (Toys’R Us en a fait les frais), ces structures peinent à survivre face au rouleau compresseur du géant Amazon, au changement de comportement des consommateurs et aux goûts des enfants plus tournés maintenant vers le digital.

C’est Mattel qui va en avoir des sueurs froides ! Devant cette hémorragie, je prédis que Mattel se tournera vers un distributeur unique, ce multi-milliardaire d’Amazon. Ce dernier imposera de telles restrictions de marges que Mattel se verra contraint de vendre. Cela faisant le bonheur du géant américain qui aura tout pouvoir de vous vendre des billes sur des tiges en appelant ça des poupées. A moins que les Chinois ne le fassent avant…

Partager/Share :
Share