• Barbie

    Carol Spencer, l’immense l’influenceuse de 88 ans

    Fan de Barbie, ce patronyme ne vous est pas inconnu. Il a marqué les plus belles années de notre poupée préférée. Carol Spencer a fait des robes de mariée, des saris, des robes à épaulettes géantes et des caftans. Le tout en miniature. De 1963 à 1999, elle a été la créatrice de mode de Barbie, une carrière célébrée dans son nouveau livre, « Dressing Barbie » (HarperDesign).

    Carol Spencer chez elle

    Cette pétillante et coquette vieille dame toute habillée de rose a découvert son goût pour la mode enfant, en créant des poupées de papier dans des pages de journaux. Elle en vint naturellement à la création de vêtements. Mais à cette époque, une femme avec des désirs de créatrice de mode ne pouvait rarement atteindre ses rêves. Au mieux pouvait-elle espérer devenir infirmière, secrétaire, institutrice. Devenir épouse et mère était le plus courant.

    Elle s’est fiancée à un étudiant en médecine et a compris rapidement que son rôle se bornerait à soutenir la carrière de son futur mari. Elle rompt les fiançailles et s’inscrit à une école d’Art et de Design.

    A l’approche de son diplôme de fin d’études, elle apprend qu’elle est prise en stage en temps que rédactrice chez le magazine féminin « Mademoiselle« . Qu’à cela ne tienne ! d’un coup d’avion, là voilà à New York sans attendre la remise de son diplôme.

    En 1962, elle répond à une offre d’emploi mystérieuse d’une grande compagnie qui recherche un créateur. Envoi de cv, pas de nouvelle… Sentant que sa destinée était liée à ce job, elle n’hésite à traverser la moitié des Etats-Unis en voiture ! Cette opportunité se représentera par l’intermédiaire de Mattel en 1963. Lors de son entretien d’embauche, on lui demande de créer quelques pièces. Elle remporte la mise avec une tenue de plage.

    À cette époque, Mattel créait 125 tenues différentes par an et le département de la mode, dirigé par Charlotte Johnson, pourrait être intransigeant.

    « Charlotte avait une théorie, dit Carol.  » Si vous avez quatre créateurs, vous les mettez dans les quatre coins d’une même pièce ! . L’ambiance était très compétitive, vous deviez  » pitcher « , vendre votre produit. Parfois, ce n’était pas très catholique » .

    Il en résultera Country Club Dance, From Nine to Five et Debutante Ball.

    Ses bases d’inspiration : la culture qui l’entoure comme l’engouement pour Jane Fonda et sa période aérobic, la NASA quand Barbie est devenue un astronaute.

    Il y a eu des erreurs aussi ! Dr Barbie et sa mallette de pilules roses sans savoir qu’à l’époque les amphétamines avaient cette couleur !

    Carol a à son effectif, des centaines de créations de tenues sans qu’on le sache. A l’époque Mattel ne créditait rien. Et elle se rappelle (et possède chez elle) chacun d’unes.

    Comme elle le dit si simplement  » Je ne suis jamais seule chez moi, Barbie est toujours là avec moi « .

    Dressing Barbie: A Celebration of the Clothes That Made America’s Favorite Doll and the Incredible Woman Behind Them (Anglais) Relié 160 pages – par Carol Spencer

    Amazon.fr
  • Autres poupées

    2020 est l’année des GlamourOZ Dolls

    Ces poupées mannequins de 40 cm vont-elles prendre la place laissée vacante par Tonner ? C’est ce qu’on souhaite à son courageux et acharné créateur australien Jozef Szekeres.

    Son nom vous rappelle quelque chose ?

    Il y a une dizaine d’années, il avait lancé les Kotalin et Elizabet Bizelle ! Poupées statues en résine ayant remporté un large succès mais peu maniable en comparaison des poupées Tonner en vogue à l’époque.

    Il revient cette année, après bien des péripéties. Le créateur n’a pas hésité à partager via son compte Facebook, la naissance de cette ligne avec toute sa cohorte de déconvenues de production Made in China tout en étant sur place pour le contrôle qualité !

    D’ici quelques semaines, les versions vinyle et articulées seront disponibles à la vente.

    8 modèles, 375 ex de chaque
    A partir de 330$ US (295 €) + frais de port

    De gauche à droite :

    1.Bindi Merinda ‘Mermaid Pool
    2.Bindi Merinda ‘Cool Begins
    3.Lucille Lei ‘Executive Day to Night
    4.Kotalin Bizelle ‘Glittering Gala
    5.Elizabet Bizelle ‘Double-Cross Cover-Up
    6.Elizabet Bizelle ‘Secret Garden-Path
    7.Kotalin Bizelle ‘Ribbon Reveal
    8.Lucille Lei ‘Yum Cha Cha-Cha

    J’ai une préférence pour la 1ère, la 2ème et l’avant-dernière. Je ne suis pas fan du stylisme de certaines mais l’avantage c’est qu’elles peuvent revêtir du Sybarite, Integrity Toys 16″ ou Tonner.

    Le créateur recommande d’attendre qu’elles soient en stock pour passer commande.

    16” GlamourOz Dolls Collection

    https://glamourozdolls.com.au
  • Autres poupées

    Glamour à utiliser en cas d’urgence

    En ces temps de disette après la faillite de Tonner en particulier et de la poupée 40 cm en général, il ne nous reste plus qu’à nous mettre sous la dent des vêtements de créateurs histoire d’égayer nos collections figées dans le temps.

    Vous avez envie de glamour ? Antonio Realli est là pour exhausser vos vœux de paillettes et de chic.

    Ce créateur brésilien propose aussi des robes taille Barbie, Poppy Parker, etc…

    La boutique Antonio Realli Couture >>> ICI