• Tonner

    Poupées Tonner pour Sideshow

    MENSONGE ! L’annonce vantait une collection de poupées inspirée par Hollywood, une mode moderne, aiguisée, des tenues élégantes et bien coupées et un corps hautement articulé !

    Et comme à chaque fois que Tonner fait une annonce, je suis comme une gamine attendant les cadeaux de Noël ! Je revis même l’excitation des dévoilements de collection jadis… Souvenez-vous, on n’en pouvait plus d’attendre !

    Bon là, je viens de recevoir la vie de Saint Thérèse de Lisieux en 12 volumes et sans gravure !! ENNUYEUX ! Ce n’était pas la peine de sortir de sa retraite pour pondre une telle collection !

    Car ça sent bien la naphtaline tout ça.

    On a déjà vu cela un million de fois, il n’y a aucune surprise. Ce sont toujours les mêmes lignes et coupes. Et ce nouveau corps, je ne m’y fais toujours pas (pas féminin, pas gracieux).

    Model Behavior
    Romantic Notion
    Star Gazing
    Mixed Media

    Alors oui, je suis encore en colère !

    L’ex revendeuse a encore en mémoire la démission abrupte et violente de Tonner laissant dans l’embarras voire le désarroi beaucoup de détaillants.

    L’ex collectionneuse respectueuse (mais pas groupie) ne digère pas les crises d’ego de ces créateurs-baudruches gonflés à l’orgueil. Des mini Galliano ridicules et capricieux au point de saborder leur propre compagnie.

    La toujours fan de Tyler ne supporte pas de la voir remplacée par des ersatzs de Sydney au regard absent.

    La très lucide amatrice de poupées vous dira que depuis que Tom Courtney et Joe Petrollese ont quitté Tonner Dolls, l’audace et le talent ont disparu.

    L’ex directrice de Miss Vinyl se demande encore pourquoi Robert Tonner n’a jamais fait appel à un jeune talent ou des designers extérieurs (comme l’ont fait Integrity ou Mattel) pour apporter un nouveau souffle.

    Se regarder dans un miroir et se dire que finalement on a pas le talent qu’on aurait voulu demande du courage mais est au final salvateur.

    Nous les collectionneurs, détestons le mensonge et sommes prêts à pardonner pour un peu d’humilité et de vérité.

  • Convention, Expo,  Tonner

    UFDC 2020 – Tonner

    Cette année, Covid oblige, la convention UFDC américaine a été annulée. Néanmoins, Robert Tonner soutient comme chaque année l’organisation en présentant des poupées de sa création.

    Je vous laisse apprécier ses créations dont les collectionneurs ont du mal à déterminé les personnages (Sydney, Rayne ??!)

    Elles sont disponibles à la vente ICI

    The Bride 265$ (229€ hors port et taxes) – Heavenly Cocktails 240$ (208€ hors port et taxes).

    Je suis d’accord avec vous, les poses de bûcheron ne les mettent pas en valeur. J’aime pourtant beaucoup les visages. Je relookerais bien la blonde en femme fatale !

    Mr Tonner ! Je vous les fais gratuitement vos photos ! plutôt que de devoir visionner ces mochetés.

    Sachez qu’il reste des éditions des années précédentes dans la boutique UFDC.

  • Doll Business,  Tonner

    Robert Tonner sort de sa retraite

    Robert Tonner parle plutôt d’un « hiatus » dont on ne saura pas plus et nous annonce une nouvelle collaboration.

    La création de nouvelles poupées en collaboration avec Sideshow, connu pour ses figurines hyper-réalistes.

    Si vous voulez en savoir plus, il faut ajouter son mail à une liste de diffusion, seul moyen de communication choisi par le Tonner.

    Andrew Yang, co-designer avec Robert Tonner de la poupée Mary Astor, avait lui aussi rejoint l’écurie Sideshow. Le monde de la poupée est décidément bien petit.

    Il s’agit donc bien d’un retour dans le monde de la poupée de collection. Soyons donc très attentifs ! (et curieux).

  • Barbie

    BFMC The Best Look

    Mattel nous ravit (ce qui devenait une activité rare) avec un modèle de silkstone comme on les aime ! De la classe et du chic !

    Ce coffret « The Best Look » nous rappelle les grandes heures des silkstones. Un look élégant et raffiné, une petite robe noire dans un esprit lingerie et des bijoux.

    BFMC The Best Look – 100$

    barbie.mattel.com

    J’adore ce style car cela ressemble beaucoup à une petit costume acheté l’année dernière à Madrid et créé par Encarna Olivas.

  • Barbie

    Barbies BMR1959 – Seconde série

    Que d’audace pour cette série Barbie proposée par Mattel et son designer phare Carlyle Nuera après le succès du premier opus.

    Cette nouvelle série suit encore plus les tendances que la précédente collection. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation mais j’adore les détails du maquillage et des traits des poupées (sourcils fournis, taches de rousseur). Sans parler de ce nouveau personnage masculin « Tate« .

    BMR Collection – Série 2

    29.99$ chaque
  • Integrity Toys

    Integrity Toys – Poppy Parker, globe trotteuse

    Poppy nous donne des envies de voyages en visitant les grandes capitales habillée avec style et élégance

    A se procurer chez les revendeurs autorisés

    Et à tenter de se procurer à la loterie (mi-juin) et pour laquelle je vais tenter ma chance

    Sizzling in Paris
  • Barbie

    Barbies Star Wars – 2ème vague

    Mattel avait promis de nouveaux modèles d’après les personnages de la célèbre saga.

    J’avoue j’ai eu un peu de mal à identifier les personnages, surtout Rey. J’ai beau être une ultra fan de Star Wars depuis 1977, je n’arrive pas à accrocher. Peut-être parce que l’interprétation s’éloigne trop de la culture authentique Star Wars. Il y a une récupération mercantile qui me refroidit. Mais je loue l’effort artistique, la Stromtrooper est magnifique. Par contre, je ne saisis pas la coiffure afro pour C3PO et la simplicité facile de Chewie.

    Donc, comme la première série, celle-ci ne sera pas pour moi.