• Barbie

    Barbie x Balmain

    Les photos circulent sur le net mais je n’ai toujours pas compris si ces vêtements étaient le ticket gagnant des enchères (en plus du NFT) ou si c’était juste pour nous frustrer.

    A une heure de la fin de la vente, la black est à 2500$, Barbie à 600$ et Ken à 3000$.

    En tout cas, Mattel a bien réussi son buzz et à se faire détester un peu plus des collectionneurs (et il n’y a pas que les « vieux » qui ne comprennent rien à cet évènement).

    Perso, j’achèterai un « Ken » Olivier Rousteing, je le trouve magnifique.

    Vous remarquerez que sur les photos, Barbie a elle aussi été victime des retouches numériques (adieu les articulations !).

  • Barbie

    Barbie x Kith

    A peine sorti, déjà épuisé ! Ce joli coffret très tendance déclenche les sempiternelles spéculations, nous plongeant dans un état d’insatisfaction permanente.

    Insatisfaite, je le suis aussi du manque de créativité de Mattel. C’est louable de se donner un vernis tendance en draguant la jeune génération à coups de sportswear de luxe. Mais sincèrement, ça ne fait pas rêver ! Ok cela suit la mode du confinement, de « je vis ma life, mon job, en pyjama à la maison » mais où est la magie ?

    La période d’après-guerre a provoqué une envolée créative hallucinante, des froufrous, du tulle à gogo, des broderies, des fleurs. Sevrées par la guerre et les rationnements, les femmes voulaient se repaître d’orgies d’étoffes.

    Mais là, franchement, un jogging ! Et je déplore cette mode dans les boutiques également. On ne trouve que ça !

    Hier, je regardais sur Arte « La comtesse aux pieds nus » et je pleurais devant les tenues d’Ava Gardner. Je voulais mettre une robe de bal, porter des diams, m’enivrer de cognac, fumer avec un fume-cigarette même si ce n’est que pour faire le tour de mon salon.

    Ne laissons pas ce virus et l’utilisation commerciale qui en découle faire de nous des larves, bonnes à mâcher des pubs idiotes.

  • Barbie

    Promos Barbie chez Veepee

    Des Barbies Fashionistas et quelques barbies collection sont en vente à prix cassés !

    Ventes privées Barbie

    www.veepee.fr
  • Barbie,  Convention, Expo

    Ventes de charité du MFDS Convention 2021

    Covid oblige la convention madrilène de Monica fut virtuelle mais les poupées OOAK sont elles bien réelles et aux enchères !

    Il reste quelques jours pour enchérir aux profit des animaux (Monica est comme moi, une maman à chats).

    Vous l’aurez deviné, le thème était les années folles. Je vous mets mes modèles préférés.

    Vente aux enchères MFDS Convention

    www.ebay.es
  • Barbie

    Barbie Astronaute pour de vrai

    Barbie dans l'espace

    Barbie s’associe à l’Agence Spatiale Européenne et à l’astronaute Samantha Cristoforetti pour envoyer sa poupée dans l’espace.

    En cette semaine mondiale de l’espace, la poupée Barbie à l’effigie de Samantha Cristoforetti a quitté la base de l’ESA en Allemagne et a effectué son premier vol en apesanteur.

    Samantha Cristoforetti est la seule femme astronaute européenne. Elle s’entraine pour sa prochaine mission dans l’espace en avril prochain. Barbie sera du voyage afin d’inspirer les petites filles à travers le monde.

    « Parfois, de petites choses peuvent planter les graines de grands rêves », dit-elle. « Qui sait? Peut-être que les images de ma poupée flottant en apesanteur stimuleront l’imagination des enfants et les amèneront à envisager une carrière dans les sciences ».

  • Barbie

    Barbie Fashionistas

    Cinq modèles de Fashionistas sortiront à la fin de l’année, à temps pour un petit cadeau de Noël !

    La diversité des visages m’épate toujours, c’est totalement addictif !

    J’ai un faible pour la #179 et la #182, le ken asiatique est pas mal non plus.

  • Barbie

    Exposition Barbie à Las Vegas

    C’est dans le temple du divertissement américain que se tiendra l’exposition « Barbie, une icone culturelle ».

    C’est un peu loin pour se faire une petite sortie post-Covid et voir Barbie, notre idole préférée.

    Inaugurée en octobre à Las Vegas au sein de The Shops at Crystals, l’exposition honorera plus de 60 ans de Barbie, dont la mythique première poupée Barbie de 1959 avec plus de 150 poupées vintage, artefacts et tenues grandeur nature dans des décors à l’échelle sans oublier des médias vidéo et des entretiens avec des designers Barbie. Dates de tournée supplémentaires à venir. 

    « Il y a un vrai sentiment de nostalgie quand vous voyez ce qui se passe dans le monde et dans celui de Barbie quand vous étiez enfant – et de suivre l’impact qu’elle a sur notre monde aujourd’hui. »  

  • Barbie

    La reine de la salsa

    En ce mois de l’héritage Latina (Usa), Carlyle Nuera, designer phare de chez Mattel, rend hommage à une reine de la salsa : Celia Cruz.

    Une belle OOAK juste pour le plasir des yeux (et des formes).

    Source : Carlyle Nuera Instagram
  • Barbie

    Nouveau gemme chez Barbie

    Mattel lance une nouvelle collection « Crystal Fantasy ». A l’image des cristaux sensés vous apporte calme et sérénité, cette Barbie en fera peut-être de même !

    Barbie Crystal Fantasy Amethyst – 100$

    En vente le 15 sept – creations.mattel.com
  • Barbie

    Barbies de convention Usa 2021

    Chaque année se tient LA convention Barbie aux Etats-Unis avec ses poupées collector.

    Cette année, le designer Carlyle Nuera est aux manettes pour nous dévoiler ses créations.

    Mattel célébrant le 60ème anniversaire de Ken, un coffret de « power couple » était inévitable selon de designer.

    Je n’ai plus de mots… mes rêves d’enfant se noient dans le marketing…

    En fait, Ken a attendu 60 ans pour faire son coming-out ! Et vous vous demandiez, malgré les robes de mariées, pourquoi le mariage Barbie & Ken n’a jamais été officialisé ? à part dans un dressing !

    Nuera suit la tendance et c’est ce que Mattel envisage pour renouveler sa famille de collectionneurs. En ont-ils marre de voir des quinquas et des mamies dans leurs conventions ? certainement. Faudrait-il plus de jeunes collectionneurs, c’est ce qu’on leur souhaite.

    Le passage du bâton de la collection se fait souvent en famille. De la mamie, à la petite fille, de la tante à la nièce, etc… Peut-on créer une nouvelle famille uniquement par le marketing ou les réseaux sociaux, j’en doute. Ce ne sera qu’une consommation éphémère, pas un véritable amour fidèle tel que nous, les « vieilles de la vieille » entretenons à l’égard de notre idole de plastique.

    Alors, oui, le choc est violent quand je découvre ce power-couple où les Ken ressemble à George Michael ou EJ le fils du basketteur Magic Johnson.

    Pourquoi ne pas créer une cohorte d’amis représentatifs de communautés ? Pourquoi toucher au « sacré » que sont Barbie et Ken ?

    Finis les contes de fées, à la poubelle le prince charmant sauveur de l’humanité. Désormais, l’amour éternel se nomme télé-réalité, brouillage des genres et lèvres repulpées.