• Style

    Moschino Spring Summer Collection

    Parce que les périodes sombres peuvent aussi être un booster de créativité. Le monde de la monde étant lui aussi frappé par la pandémie, la maison Moschino nous offre un petit bijou de créativité et de nostalgie.

    Nous, les collectionneurs, retrouvons ce que nous aimons : le rêve, la haute couture et ses salons feutrés, les VIP (la marionnette d’Anna Wintour est tout aussi glaciale) et les poupées mannequins.

    Sans oublier, notre célèbre Théâtre de la Mode.

    Les robes sont magnifiques, entre Barbie et « Funny Face » !

  • Autres poupées

    Nouvelle poupée mannequin Ayee

    Elle a fait son apparition en grande distribution. 3 modèles ethniques à tout petit prix.

    C’est en m’adonnant à ma manie favorite (parcourir les rayons de jouets partout où je passe, en l’occurrence Intermarché) que j’ai découvert une série de trois poupées importées par WDK Group France.

    A tout petit prix (10 €), la qualité est certes chinoise mais elle ne fait pas plus « cheap » qu’une Barbie. Elle est articulée aux bras, genoux et mains, a des cheveux implantés, des boucles d’oreilles (il faut une pince pour les enlever) et une tenue en coton bien faite. Et on ne peut pas en dire autant de certaines barbies !

    Une belle petite surprise pour cette poupée Tycia et son petit air de Naomi Campbell.

    A partir de 3 ans.

    Alors on aime ou non les bouches ouvertes peintes mais vu le prix rien ne vous empêche de modifier cela.

    Retouche bouche faite numériquement

    A suivre…

  • Barbie

    BFMC Best to a Tea – l’avis de Miss Vinyl

    Je ne sais pas résister à une barbie noire et encore moins quand elle est habillée d’une tenue inspirée de la haute couture.

    Comme j’ai pu le constater durant mes dernières années Miss Vinyl, Mattel tire sur les prix et forcément sur la qualité.

    • Le tissu n’est un tweed mais un tissé me rappelant les canapés des années 60 ou serpillière comme certains me l’ont fait remarquer,
    • Ce n’est pas tant cela qui me choque mais plutôt les proportions. La silhouette claire est systématiquement interrompue par du court et du foncé (les bottines, les gants). La ceinture (que j’ai pris au début pour le ruban maintenant la poupée) casse la ligne de la jupe. Je vous conseille de l’ôter (elle est indépendante fermée par un velcro),
    • Le maquillage chargé, encore plus prononcé sur sous les spotlights, lui donne un air absent voire idiot.
    • La voilette est bien trop raide.

    Par contre, le chemisier est sublime. Mais comme toujours, quand une poupée est moyenne, je trouve un moyen de la détourner et de m’amuser avec. A suivre…

    Note : 6/10

    CDiscount – 104,58 €

    www.cdiscount.com