• Expo

    Musée Dior – Les Trésors de la Collection

    Visiter le Musée Dior à Granville (50) est toujours une expérience unique. Un petit moment d’indulgence dans un univers feutré et intimiste.

    A peine franchies les limites du jardin, les parfums des dernières roses et les embruns iodés affolent vos narines, les couleurs éclatantes des parterres ravissent vos rétines. Même le ciel tourmenté et sombre ne gâche en rien ce tableau vivant.

    Cette l’année, le thème de l’exposition fait suite à la grandiose exposition du Musée des Arts Décoratifs à Paris et dévoile des trésors cachés.

    Si vous aimez le Dior des années 50, vous allez être ravis par la profusion de tulle, gazar, volants, satin et plumes. C’est comme parcourir le dressing de Cendrillon. Il ne faut pas oublier de regarder le documentaire dans la salle video du dernier étage. Un reportage fascinant sur la fabrication du manteau cartes de tarot de la dernière collection haute-couture, des broderies et plissage de sequins, des fleurs en soie-herbier.

    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Lucien Lelong
    Lucien Lelong
    Lucien Lelong
    Dior par Galliano
    Dior
    Dior Prêt-à-Porter
    Dior
    Dior
    Dior Prêt-à-Porter
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior par Galliano
    Dior par Galliano
    Dior
    Dior Tailleur Bar
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Accessoires Dior
    Dior
    Dior
    Dior
    Dior par Maria Grazia Chiuri
    Dior par Maria Grazia Chiuri
    Dior par Maria Grazia Chiuri

    Au passage, on reconnaîtra l’imprimé de la robe de la Silkstone Elegance Fleurie.

    Et d’ailleurs, je m’interroge sur le  » talent  » de ces  » créateurs  » comme Robert Best qui ne font jamais référence à Dior qu’ils pillent ouvertement sans même jamais parler d’hommage.

    On entre dans l’intimité de Christian Dior à la vue de photos de famille sur le manteau de la cheminée du salon, des portraits pris sur le vif en tenue estivale, sa montre, ses ciseaux ou son étoile porte-bonheur.

     

    Le 1er étage vous mettra dans un état de transe, vous les collectionneurs de poupées. A la vue de ces 40 mannequins portant des robes miniatures, spécialement créées pour l’exposition, j’ai failli défaillir. J’imaginais tout à fait une poupée Tonner porter ces merveilles.

    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior
    Robes Miniatures Dior

     

    Quelques croquis de Christian Dior ainsi que des aquarelles originales du célèbre illustrateur de mode David Downton ornent les murs de l’exposition. Dommage qu’on ne puisse pas acquérir quelques cartes postales en souvenir.

    Dessin de Christian Dior
    Robe de mariée pour un film
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton
    Par David Downton

    Avant de partir, vous pouvez noter vos impressions dans le livre d’or et le consulter est très amusant. Certains sont des stylistes en herbe !

     

    Livre d'or
    Livre d’or

    Ne manquez pas le jardin et son bassin nouvellement restauré. Le parcours le long de la falaise s’est doté de nouveaux bacs pour les amoureux des roses. Comment résister à de si délicates appellations !

    Il est impossible de terminer cette sortie sans un petit tour au salon de thé Yver. J’ai eu du mal à choisir et ma gourmandise m’a fait laisser le gâteau à base de fromage blanc pour un croquant, chocolat, caramel, cacahuète avec un chocolat chaud tradition pour mieux faire passer le tout 😉

    Salon de thé Yver
    Salon de thé Yver

    J’ai aussi ramené des sets de fèves Dior pour les fans du couturier.

    Enfin, une longue marche les pieds dans l’écume sur l’immense plage de St Pair-sur-Mer vous fera le plus grand bien. Les tons du ciel et de la mer vous rappelleront cette petite robe légère en mousseline aperçue quelques heures plus tôt.

    St Pair-sur-Mer
    St Pair-sur-Mer

    Exposition présentée du 7 avril 2018 au 6 janvier 2019
    Du 7 avril au 30 septembre : tous les jours de 10h à 18h30 (fermeture de la billetterie à 18h)
    A partir du 1er octobre : tous les jours pendant les vacances scolaires et du mardi au dimanche hors vacances scolaires de 10h à 12h 30 et de 14h à 17h30 (fermeture de la billetterie à 12h et 17h)
    Tarif plein : 8 €

    www.musee-dior-granville.com

  • Expo

    Le Musée de la Poupée à Paris ferme ses portes

    Le monde de la poupée continue de glisser, lentement mais sûrement, sur la pente descendante avec la fermeture définitive du célèbre Musée de la Poupée à Paris en septembre prochain.

    Je n’ai jamais eu le temps de le visiter et je le regrette. Niché dans le quartier du Marais à Paris, il s’avère qu’il devient de plus en plus difficile de survivre quand on ne touche aucune aide ni subvention de l’Etat, que les loyers augmentent dans un quartier très convoité et que les normes de sécurité européennes sont de plus en plus exigeantes.

    Espérons qu’ils retrouvent un endroit où continuer à satisfaire notre curiosité de collectionneur. Il est encore temps d’y aller faire un tour de ramener un petit souvenir parmi les collections en vente. Jusqu’au 15 sept 2017.

    Musée de la poupée
    28 rue Beaubourg
    75003 Paris
    Tel : 01 42 72 73 11