Tonner

Tonner Doll, c’est fini :(

Un immense chapitre du roman du monde de la poupée se termine. Au 31 décembre, Tonner Doll a fermé définitivement ses portes.

Robert Tonner annonce qu’il met fin à 28 ans de passion et de travail. Même s’il a toujours su s’adapter au monde très changeant de la poupée, son modèle de société ne correspondait plus aux attentes des consommateurs.

Vous allez me dire, ce n’est pas une surprise

Vous et moi le sentions. Trop de dispersions, trop de collections, une fatigue créative peut-être aussi, des investissements immobiliers dantesques, une crise financière monstrueuse ont pavé le chemin du déclin.

Le monde de la poupée mord la poussière. Que de marques disparues, de sociétés centenaires (Madame Alexander, Horsman Ltd) réduites à peau de chagrin. Même les mastodontes comme Mattel peinent à se renouveler.

Le Roi est mort, vive le Roi !

Mais pour autant, Robert Tonner n’abandonne pas ou ne part pas à la retraite. Il continue l’aventure Phyn & Aero (Ryan Roche, Annora Monet, Kadira), a des projets pour de nouveaux modèles et une collaboration avec Fao Schwarz.

Personnellement, je me revois à Paris devant son stand, émerveillée par une Mei Li toute de rose vêtue et prendre à ce moment là, la décision de distribuer les poupées Tonner. C’était il y a 16 ans !

Faisons confiance à Robert Tonner pour rebondir avec un modèle qui je l’espère impliquera plus de collaborations externes et plus de relations avec ses revendeurs. (Dans mes rêves les plus fous, j’adorerais qu’il reprenne Gene – sans fabricant pour l’instant).

Nous ne pouvons que remercier chaleureusement Tonner pour ses années de passion et de collection. Chérissons nos poupées comme les témoins d’une beauté éternelle.

Partager/Share :
Share