• Autres poupées,  I'm a fan

    Votre poupée est-elle hantée, faites le test !

    A la manière du film Annabelle, la maison du Mal (sortie le 10 juillet), êtes-vous sûr que vos jouets ne vont pas « vivants » ?

    Attribuez 1 point à chaque réponse positive

    1 – Les objets autour de la poupée semblent-ils être bousculés ?

    Posez la poupée sur une étagère, vous verrez qu’un autre jouet est tombé le lendemain. Et non, ce n’est pas le chat…

    2 – Avez-vous des difficultés à prendre votre poupée en photo ?

    Et oui, vous étiez prêt question réglages et trépied, malgré toutes les précautions, le cliché demeure obstinément flou…

    3 – Votre poupée a t-elle de grands yeux humains ?

    On dit que les yeux sont la fenêtre de l’âme. On sait bien que les poupées n’ont que du vide dans leur caboche… à moins que…

    Je sais… ma frange est trop courte…

    4 – Avez-vous l’impression que votre poupée vous observe ?

    Vous êtes entrain de bricoler et d’un seul coup, vous sentez un regard inquisiteur qui vous juge… vous tournez la tête, elle est là avec son air passif/agressif… effectivement, elle se fout de votre gueule ! en silence…

    5 – Vous sentez vous mal à l’aise près de votre poupée ?

    Le jouet est sensé apporter du réconfort mais il arrive qu’on ait comme une réaction de rejet immédiat… (ou de culpabilité quand on pense au prix qu’on a payé pour ce bout de plastique !)

    Je sais ce que tu as fait de ton porte-monnaie…

    6 – Votre animal de compagnie réagit-il mal devant votre poupée ?

    Voilà Minou, toutes moustaches remontées, qui commence à cracher sa race devant votre poupée ! Une présence maléfique ? ou juste une vieille odeur de pieds ?

    Je suis allergique à Barbie…

    7 – Faites-vous des cauchemars de poupées ?

    Et je ne parle pas des séquestrations dans des Toy’s R Us ou des modèles de barbie fabuleux produits et rêvés par votre cerveau que vous ne verrez jamais chez Mattel…

    Barbie Zombie Army

    8 – Avez déjà vu votre jouet bouger du coin de l’œil ?

    Vous avez remarqué une petite différence en faisant votre meilleur side glance… ou peut-être est-ce votre trop vieux mascara qui brouille votre vision…

    9 – Est-ce que la température baisse brutalement près de votre poupée ?

    Le froid est associé aux fantômes, le chaud aux démons… allez savoir ! C’est peut-être juste la ménopause…

    Bouffées de chaleur

    10 – Entendez-vous des murmures près de votre poupée ?

    Si vous entendez des voix en manipulant votre poupée, il y a un problème, c’est définitivement la culpabilité ou vous êtes un peu schizo de la poupée comme nous tous ici.

    Quoi Angélique ? j’entends rien… Zut j’ai oublié les piles !

    0 – 3 points: Votre poupée va bien et vous aussi, vous n’en avez donc pas encore 500 dans la même pièce, en voilà un(e) qui n’a pas encore besoin de psychothérapie.

    4 – 7 points : Votre poupée n’a pas que du vide dans la tête et se trimbale probablement un cycle de réincarnation troublé par de multiples abandons sous des lits, des doigts amputés par Médor, des barbecues expérimentaux, etc…

    8 – 10 points : Vous êtes mal et sûrement déjà occis par Chucky…

  • Barbie

    Life in plastic… botox, fillers, etc…

    Même BARBIE n’affiche pas de mensurations aussi extrêmes !

    La mondialement célèbre influenceuse et rejeton du clan Kardashian, Kylie Jenner, fait la promotion de  BARBIE à sa façon.

    Formes plantureuses travaillées au bistouri, lèvres gonflées artificiellement, émotion proche du néant, autant d’artifices sensés faire la promotion d’une ligne de maquillage.

    Il se peut donc que le message adressé aux jeunes générations soit « Plus vous vous tartinez la tronche, plus vous devenez bêtes ! » et tout ça par l’intermédiaire de Barbie desservant au passage son image.

    On est loin des idées d’indépendance que Barbie essaie de véhiculer récemment !

    Et en plus, artistiquement, ça sent le réchauffé ! Beyoncé s’y était déjà essayée (au second degré elle !).

  • Style

    Jouer à la poupée vivante !

    Une jeune maman américaine célèbre les grands modèles féminins en jouant à la poupée de manière très maternelle et créative.

    Elle crée, de ses mains, des tenues à partir de matériaux recyclés pour sa petite fille, Liberty Jaine, âgée de 4 mois.

    On peut parier que ce petit ange aura de remarquables bonnes fées et références de par les nombreux personnages de femmes fortes que sa mère lui fait jouer. Vu son minois joyeux, elle a l’air d’accord.

    La maman et sa petite fille

  • Autres poupées

    Okiku, la poupée hantée

    En 1918,  un jeune garçon acheta pour sa petite sœur, une poupée de porcelaine aux cheveux coupés en carré court et habillée d’un kimono.

    Ce fut le coup de foudre immédiat, à tel point que la petite fille nommée Okiku, ne s’en séparait plus de toute la journée.

    Jusqu’au jour où malheureusement, un an plus tard, la petite fille décéda de la grippe espagnole.

    La famille, en souvenir de leur enfant, disposa la poupée adorée sur l’autel familial. Peu de temps après, ils virent que les cheveux de la poupée poussaient sans explication jusqu’à atteindre les genoux. Même des coupes régulières ne parvenaient pas à stopper le processus. Les cheveux continuaient de pousser au rythme de ceux d’un enfant de l’âge de la petite fille.

    Devant déménager en 1938, la famille ne put se résoudre à ce séparer de l’objet et le confia au temple de Manneji où Okiku réside encore de nos jours. Des moines entretiennent toujours sa coiffure.

    Quel étrange mystère… Les analyses ont montré que les cheveux étaient humains, tout comme l’étaient la plupart des poupées de l’époque.

    Okiku, la poupée hantée

  • Autres poupées

    Les figurines Golden Girls

    Un vent de nostalgie souffle sur le ComiCon de San Diego, temple de la geek et pop culture.

    Les truculentes héroïnes de la série « Golden Girls » sont immortalisées dans leur représentations en plastique.

    La société Neca produira pour la fin de l’année ce set de figurines.

     

    Figurines Golden Girls
    Figurines Golden Girls

    The Golden Girls
    The Golden Girls – série star des années 80

  • Tonner

    La série Carnivale et le Sinister Circus de Tonner

    La série HBO « Carnivale » produite en 2003 et inconnue en France est un petit chef d’oeuvre (qui passe actuellement à la demande sur OCS et Canal+).

    En 2 saisons inachevées, on y retrouve l’ambiance des Freak shows des années de la Grande Dépression américaine avec son lot de misère, de prédicateurs pas nets et de saltimbanques.

    L’ambiance générale rappelle fortement la collection Tonner de 2010 « Sinister Circus » notamment avec le personnage Shee-Hee, copie conforme (à une teinture près) du personnage de la série.

    Série HBO Carnivale
    Série HBO Carnivale

    Shee-Hee Sinister Circus

  • Barbie

    La vraie Dreamhouse de Barbie

    Azusa Sakamoto vit dans la Dreamhouse de Barbie, à Los Angeles.

    The Real Dreamhouse

    Cette américaine de 36 ans a décidé de vivre comme Barbie en aménageant son appartement à la gloire de Barbie.

    Elle possède plus de 200 barbies et a investi près de 70 000 euros dans son projet de décoration.

    Le rose est sa religion.

    Cette décoratrice d’ongles professionnelle vit en rose et mange même rose à l’aide de jus de betterave dans son omelette ou de colorant rose dans son café. Elle ne s’habille que de sa couleur fétiche et possède une centaine de tshirts Barbie.

    Azusa aime Barbie mais pas au point de vouloir lui ressemble comme ses folles de la chirurgie esthétique. Elle pense que Barbie véhicule une image d’indépendance (elle n’a pas demandé à Ken de lui payer sa Dreamhouse) à laquelle elle adhère pleinement et se fout complètement des opinions des autres du moment qu’elle s’amuse.

    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse
    The Real Dreamhouse

  • Barbie

    Barbie, la guerre des « cornrows » est ouverte

    La toile s’est enflammée dernièrement aux dépends de Barbie comme souvent.

    La polémique vient de la Barbie Fashonista Curvy Zig & Zag qui arbore une coiffure très stylée et tendance avec une moitié couverte d’une manne de cheveux blonds et de l’autre les fameux « cornrows« .Littéralement traduit par « rangée de maïs« , cette coiffure, à l’origine africaine, est emblématique de la culture afro-américaine.

    Où est Bo Derek ?

    A l’heure où une grande partie de la communauté noire américaine revendique de plus en plus ses origines et dénonce son appropriation par les groupes blancs ou hispaniques à des fins mercantiles (de nos jours, une Bo Derek ne pourrait pas aisément porter des tresses à perles comme dans les années 80), Barbie qui se veut à la pointe de la mode, se retrouve sous le feu de mal lunées passablement énervées.

    La poupée est pourtant noire donc pas d’offense raciale mais certains se sont offusqués (parfois avec humour) du fait que Barbie faisait un peu sa feignasse en ne terminait pas sa coiffure !

    Les « cornrows » ou tissage de cheveux sont la base sur laquelle on coud les extensions de cheveux (pour ressembler à Beyoncé).

    Barbie est bien une victime de la mode (et de la connerie humaine).