• Barbie

    Mattel va produire en urgence des masques chirurgicaux.

    Dans le but d’apporter un maximum d’aide aux personnels soignants américains, Mattel met ses matériaux et usines à contribution.

    « Nos équipes produisent des masques à partir des tissus utilisés pour Barbie et Fisher-Price afin d’aider à répondre à la demande importante« , a annoncé la société via Instagram. « Nous prototyyons également des équipements de protection personnels avec des conseils de professionnels de la santé. »

    Source : LicenseGlobal
  • Barbie

    BFMC Best to a Tea, les photos

    J’avais peur d’une facture un peu « cheap » mais l’ensemble créé par Robert Best semble harmonieux et chic, un modèle que j’achèterais certainement.

  • Barbie

    Les Bardolinettes

    Fabrication française s’il-vous-plaît ! La jolie et mignonette dénomination est la marque de fabrique d’une créatrice française. Et oui ! il y a de l’imprimé Vichy !

    Le projet est louable et passionné mais mon œil avisé de professionnelle de la poupée frise à la vue de certains détails…

    Je reconnais bien le chic français : le site est somptueux, le discours étudié, le packaging magnifique et l’image léchée, avec un soupçon de prétention peut-être.

    Mais cela ne rattrape pas le fashion faux pas ou du moins
    le doll faux pas…

    Par pitié, mesdames les créatrices et messieurs les créateurs, ne prenez pas des Barbies playline ou trouvées dans un vide-grenier comme base à vos créations.

    Cela n’est pas du tout raccord avec l’image de luxe vendue (sans parler du PRIX !). Idem le socle en bois rustique, certes mieux que du plastique chinois, mais tout de même… Pensez-aux détails surtout quand vous vous targuez d’être sorti de la cuisse d’Yves Saint Laurent !

    Nous sommes des collectionneurs et nous n’allons pas investir 450 € dans une barbie qui n’est pas une collection ou une silkstone. Un peu de respect pour celui qui va manger des nouilles pendant 4 mois pour s’offrir son rêve. Car oui, la vérité est là, vos clients sont des gens ordinaires et pas les rois du pétrole qui jettent l’argent par les fenêtres de leur yacht ! Et en affaire, il faut savoir perdre un peu de marge pour en gagner beaucoup plus.

    Les Bardolinettes – création française

    https://lesbardolinettes.com
  • Barbie

    Barbie met en avant les femmes

    Mattel combat toujours les idées reçues et notamment le fait que les filles ne pourraient accéder à tous les métiers ou sports.

    Ce groupe de femmes à travers le monde a prouvé le contraire et Mattel leur rend hommage à sa façon en créant une poupée à leur effigie.

    De gauche à droite : Maya Gabiera – Surfeuse (Brésil) ; Naomi Osaka -Joueuse de Tennis (Japon) ; Kristina Vogel – Championne cycliste (Allemagne ; Tessa Virtue – Patineuse (Canada) ; Yara Shahidi – Actrice (Etats-Unis) ; Adwoa Aboah – Activiste et Top Mode (Royaume Uni) ; Dipa Karmakar – Gymnaste (Inde) ; Chen Man, Photographe (Chine) ; Ita Buttrose – Journaliste (Australie).

  • Barbie

    La Barbie de convention du PFDF 2020

    Virage à 180° pour les traditionnelles Barbies de convention 2020. Nouveau style, nouveau design.

    Même si le coronavirus a atteint l’univers des collectionneurs puisque que le dimanche des ventes du Paris Fashion Doll Festival a été annulé, Mattel a néanmoins dévoilé la poupée de convention lors du repas du samedi.

    C’est un tournant significatif. Le style est audacieux et totalement nouveau. On doit cela au styliste de la maison Mattel, Carlyle Nuera (dont j’apprécie particulièrement le talent qui remue un peu les vieux standards).

    Et en parlant de vieux standards, Mattel a dévoilé les jolis croquis d’une nouvelle silkstone à venir, créée par Robert Best.

    Les amis, ça sent le réchauffé !

    Vous vous dites que vous avez déjà vu ça quelque part… Entre Black Enchantement et Fashion Boulevard ?

    Mais c’est ce qui a fait la grande gloire de nos collections et que nous regrettions l’an passé et c’est toujours mieux que ça…

    Par la même occasion, Mattel a aussi montré la Barbie de convention du Japon, événement lui aussi annulé en raison de la pandémie.

    Je suis fan des coupes novatrices mais un peu moins du look monochrome, cher à Mattel en ce moment en ces périodes de disette économique, mais terriblement ennuyeux et de ma propre expérience, annonciateur de flops retentissants. Quand les fabricants commencent à réduire la créativité colorimétrique (Gene Ashton Drake, Tonner, etc…) c’est que ça sent le sapin !

  • Barbie

    Barbie célèbre la femme la plus rapide du monde

    Suivant sa politique de femmes inspirantes, Mattel honore la sprinteuse britannique Dina Asher-Smith d’une barbie à son effigie

    L’athlète de 24 ans, Dina Asher-Smith est ravie et espère que cela inspirera de nombreuses petites filles à se lancer dans le sport.

    Dina détient le record britannique au 100 m en 10.83 secondes, du 200 m en 21.88 secondes et du 4 x 100 m en 41.77 secondes.